Des algues pendant l’hiver : comment les éviter ?


Une piscine reste bien souvent inutilisée durant la période d’hiver.

La température de l’eau étant un facteur très important du développement des algues et / ou des microorganismes, l’hivernage et la remise en service d’une piscine devront impérativement se faire autour d’une température de 10°C.

On peut également conserver une filtration réduite pendant cette période. Le traitement de l’eau et l’entretien de la piscine devront être absolument assurés durant cette période d’hivernage, pour éviter de voir algues et bactéries se former rapidement dans la piscine. A cet effet, un produit de traitement à haut pouvoir rémanent peut être introduit dans l’eau de la piscine afin d’assurer sa totale protection jusqu’à sa remise en service.

Par ailleurs, le bassin peut être protégé des salissures par une couverture d’hiver. Attention aux débris divers ( feuilles, vers de terre, objets métallique, etc..) dont le contact prolongé et la décomposition sont à l’origine de tâches indélébiles.

Contre le gel, des flotteurs d’hivernage peuvent être, si nécessaire, disposés à la surface afin d’éviter toute poussée de glace sur les parois de la piscine.

Il est fortement proscrit d’hiverner une piscine en faisant une vidange totale, et de la laisser vide durant toute la période d’hivernage. Il faut noter également que la vidange TOTALE d’une piscine liner, SI ELLE S’AVERE NECESSAIRE doit être obligatoirement assurée par un professionnel qualifié.
Ces conseils sont bien évidement à prendre en compte pour les bassins enterrées que pour les piscines hors sol et les piscines bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *